Bienvenue à la Fédération de la faune du Nouveau-Brunswick

Nous sommes actuellement à la mise à jour du site Web de la FFNB afin d’offrir à nos téléspectateurs le choix de visualiser notre site en anglais ou en français.

Cette page est actuellement disponible uniquement en anglais et sera convertie en français dès que possible.

Nous vous remercions de votre patience pendant que nous continuons à travailler sur la traduction de notre site web.

Administrateur du site de la FFNB


The New Brunswick Wildlife Federation (NBWF) is a provincial non-profit organization of hunters, anglers and shooters working for wildlife through branches and individual membership since 1924.

Over the years, the Federation has represented the concerns of the outdoor sports person while addressing the problems facing our wildlife and its habitat.

The Federation has over 30 member branches throughout the Province, and approximately 4000 members and countless supporters.

Read more about NBWF…


We Need Local Anglers Back On Our Salmon Rivers

NBWF Media Release – Feb. 11, 2017

New Brunswick Wildlife Federation President Charles LeBlanc said today that we need local salmon anglers back on the rivers.

He noted for the past two angling season New Brunswick anglers have been staying away from the rivers in droves and that this is a direct result of the mandatory hook and release variance order put in place in 2015.

Read more in the immediate press release…

We Need Local Anglers Back On Our Salmon Rivers

Signalez votre prise!

Nous encourageons tous les pêcheurs à signaler leurs prises et à nous aider à améliorer les stocks de poissons et les zones de pêche au Nouveau-Brunswick.

Lorsque vous nous signalez vos prises, vous pouvez participer à un tirage et gagner l’un des prix suivants :

  • une canne à mouche Sage, ou
  • une canne et un moulinet à lancer léger Shimano, ou
  • l’un des 15 permis de pêche à la ligne pour résident mis en jeu.

Ressources naturelles…

Élargissement des autorisations concernant la chasse à l’arbalète

FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial autorisera les chasseurs à abattre le cerf de Virginie au moyen d’une arbalète au cours de la saison de chasse à l’arc, qui se déroule du 3 au 22 octobre.

« La chasse est une importante partie du tissu social et économique des régions rurales du Nouveau-Brunswick », a déclaré le ministre du Développement de l’énergie et des ressources, Rick Doucet. « L’autorisation d’utiliser l’arbalète au cours de la saison de chasse à l’arc au cerf de Virginie permettra à un plus grand nombre de personnes de participer à la tradition de la chasse. »

Jusqu’à maintenant l’arbalète pouvait être utilisée dans le cadre de toutes les saisons de chasse, sauf la saison de chasse à l’arc au cerf de Virginie et la chasse aux oiseaux migrateurs. C’est la première fois cette année que les chasseurs pourront utiliser une arbalète lors de la chasse à l’arc au cerf de Virginie.

« J’invite tous les chasseurs à faire preuve de prudence et de courtoisie dans les bois cet automne, a affirmé M. Doucet. Il est important d’enseigner aux futures générations de Néo-Brunswickois à chasser de façon sécuritaire et à traiter la forêt et les autres chasseurs avec respect. »

Les chasseurs à l’arbalète doivent se conformer aux mêmes dispositions législatives qui s’appliquent aux chasseurs utilisant une arme à feu ou un arc, notamment :

  • il est illégal de décocher une flèche au moyen d’une arbalète à moins de 100 mètres d’une habitation, d’une école ou d’une place d’affaires;
  • les arbalètes doivent avoir une force de tension minimale de 68 kilogrammes et être munies de pointes à lames d’au moins 20 millimètres de largeur pour la chasse au cerf de Virginie;
  • il est illégal de porter une arbalète encochée et chargée dans un véhicule quelconque, y compris les véhicules tout-terrain et les motoneiges;
  • les arbalètes utilisées pour la chasse doivent être munies d’un mécanisme de sécurité; et
  • les chasseurs qui chassent au moyen d’une arbalète doivent porter des vêtements de couleur orange phosphorescent.

La saison de chasse à l’arc au cerf de Virginie est d’une durée de trois semaines, soit du 3 au 22 octobre.

12-09-16

Les Journées de la relève

On Saturday, Sept.17, 2016, youth may participate in waterfowl hunting without being required to possess a Migratory Game Bird Hunting Permit and a Minor’s Hunting Licence or Class IV Hunting Licence. They must comply with the following conditions:

  • The youth must be between the ages of 12 and 17 inclusive.
  • A Waterfowl Heritage Day permit must be obtained from an Energy and Resource Development offices.
  • The permit holder must have completed the Firearm Safety / Hunter Education course.
  • The permit holder must be accompanied by an adult mentor 18 or older who is in possession of a current year Migratory Game Bird hunting permit and a valid Class III or IV hunting licence.
  • The youth permit holder is subject to all federal and provincial regulations that apply to waterfowl hunting. Exception: federal and provincial hunting licences are not required.
  • Adult mentors shall not accompany more than two youths at one time and must at all times remain in the immediate presence of the youth being accompanied.
  • Adult mentors cannot carry a firearm or hunt waterfowl on this day.
  • The youth permit holder must abide by all conditions of the permit.

Les Journées de la relève offrent aux jeunes chasseurs mineurs (moins de 18 ans) l’occasion d’exercer leurs habiletés de chasse, d’augmenter leurs connaissances sur la conservation des espèces sauvages et d’améliorer leur formation en matière de sécurité dans un milieu structuré et contrôlé. Des chasseurs adultes détenant un permis et agissant comme mentors ont l’occasion de transmettre leurs importantes habiletés et connaissances en donnant des conseils aux jeunes chasseurs et en les encadrant. Les règles suivantes sont en vigueur :

  • les jeunes chasseurs ne sont pas tenus de détenir le Permis de chasse aux oiseaux migrateurs considérés comme gibier du gouvernement fédéral pour participer;
  • les jeunes participants doivent se conformer à toutes les exigences en matière de sécurité et de permis prescrites par la Loi sur les armes à feu et par les règlements de chasse provinciaux;
  • les participants doivent être accompagnés d’un mentor qui détient un permis (qui n’est pas un mineur);
  • les mentors ne peuvent pas chasser ou être en possession d’armes à feu et peuvent accompagner, au plus, deux jeunes chasseurs;
  • seuls les jeunes chasseurs sont autorisés à chasser lorsque les Journées de la relève tombent en dehors des saisons de la chasse.

Au Nouveau-Brunswick, l’utilisation de la grenaille non toxique est obligatoire pour la chasse aux oiseaux migrateurs considérés comme gibier, sauf pour la chasse aux bécasses. Dans les réserves nationales de faune, il est interdit de posséder de la grenaille de plomb pour la chasse, y compris la chasse aux oiseaux migrateurs et aux espèces d’oiseaux terrestres considérés comme gibier. Les chasseurs doivent consulter les règlements des provinces ou des territoires pour les restrictions supplémentaires. Afin de réduire l’exposition aux contaminants, il faut enlever la grenaille de plomb avant la cuisson des oiseaux qui ont été chassés avec ce type de grenaille.

Le Garrot d’Islande est inscrit dans la Loi sur les espèces en péril en tant qu’espèce préoccupante, et la quantité d’oiseaux à prendre et à posséder demeure la même, soit 1.

Règlement de chasse aux oiseaux migrateurs, 2016-2017 : Nouveau-Brunswick…